Notre nouveau site internet est en ligne ! Découvrez-le à l'adresse suivante :

https://societe-gerontologie-ara.fr/

 

Cher(e)s ami(e)s,

 

Ce 8 janvier 2010, Robert Hugonot nous a quittés…

 

Fondateur de la gérontologie, de la veille sur les plus démunis de nos aînés, victimes de la maltraitance et/ou de la dépendance, Robert Hugonot a été aussi le co-créateur de notre Société Rhône Alpes de Gérontologie, il y a quarante et un ans.

 

Nous lui devons tellement en réalisations et en esprit, en culture gérontologique. L’homme a marqué beaucoup d’entre nous. Ce regard intelligent, critique, gourmand et tendre, attentif à l’autre, restera dans nos mémoires et notre sensibilité pour lui.

 

Nous saluons l’homme, le père, le maître qui nous a enseigné les savoirs gérontologiques, la manière gérontologique par l’interdisciplinarité qu’il a initiée avec son ami et complice Michel Philibert. Robert Hugonot est de ces hommes qui ne disparaissent pas et qui ne disparaitront jamais… Il habite chacun d’entre nous, rendons lui hommage et cultivons sa mémoire.

 

Je vous joins ce message merveilleux de notre ami Alain Franco qui lui a succédé dans sa fonction universitaire à Grenoble. Merci Alain…

 

Cette nouvelle année qui est l’occasion de partager des vœux entre nous est marquée par le départ de Robert Hugonot. Formons le vœu que la Gérontologie reste à son image !

 

 

Bien cordialement,

 

Jacques GAUCHER

Président

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

 

Hommage à Robert HUGONOT (3 mai 1922 – 8 janvier 2010)



 

Robert HUGONOT a été gériatre plus de 45 ans (1964 !). Il a présidé la Société Française de Gérontologie devenue depuis Société Française de Gériatrie et Gérontologie, SFGG. Il a beaucoup apporté à la gériatrie et à la gérontologie françaises et internationales. C’est la raison pour laquelle la SFGG lui rendait hommage lors de ses 26èmes Journées  annuelles le 6 octobre 2005, à Paris.

 

Robert HUGONOT, plusieurs carrières et plusieurs vies

 

Lycéen: Buffon à Paris et Ampère de Lyon

Fac et Santé militaire à Lyon, major de promotion en 1941

Prisonnier de guerre en Allemagne de 1943 à 45

Médecin militaire et professeur agrégé du Val-de-Grâce en 1957

Médecin militaire et bactériologiste en Algérie et au Maroc, réanimateur à l’hôpital Avicenne au moment du tremblement de terre d’Agadir en 1963, et l’un des fondateurs de la Faculté de Médecine de Rabat

Agrégé et Professeur de médecine interne à Grenoble, enseignant de parasitologie

Pionnier dès 1964, avec Michel Philibert de la gérontologie sociale et de la gériatrie

Défenseur infatigable des droits des personnes âgées et vulnérables (ALMA)

 

Médecin

Médecin des hôpitaux du Val de Grâce à Paris, de Fez, Avicenne de Rabat

Au CHU de Grenoble, fondateur de la première fédération hospitalière de Gérontologie Clinique, du premier service d’hospitalisation à domicile de province (1969)

Gériatre et interniste au lit du malade et gérontologue dans un large réseau gérontologique ville-hôpital coordonné, créé bien avant l’heure dès les années 60

 

Enseignant

Professeur de Médecine en 1957, «Santé publique», puis de Médecine interne dès 1980.

Enseignement de l’épidémiologie, l’infectiologie et la parasitologie de 1957 à 1966.

Enseignement de la Médecine sociale de 1964 à 1970, puis de la Gériatrie et gérontologie, créant le Diplôme Universitaire Rhône Alpes de Gérontologie, le Diplôme Interuniversitaire (DIU) puis Capacité de Gérontologie, et de nombreux autres enseignements en médecine, sciences humaines et sciences politiques.

Ses élèves sont nombreux, médecins, gérontologues ou professeurs d’Université en France, au Québec, au Mexique et dans d’autres pays : Eric LANNEY de COURTEN, Robert JUVIN, Laurence HUGONOT-DIENER, Gérard DUBOS, Pascal COUTURIER, Alain FRANCO, Rejean HEBERT, Luis-Miguel GUTIERREZ, Marco GONZALES, Pierre CATTEAU… et des centaines de gérontologues et de gériatres en Rhône-Alpes, en France et à travers le monde.

 

Chercheur

La création du « CPDG », Centre Pluridisciplinaire de Gérontologie avec Michel PHILIBERT, à l’Université des Sciences Sociales (Grenoble 2) eut un rayonnement international. Le Groupe permanent national d’études et de recherche sur la démence sénile, dont Robert HUGONOT fut le fondateur et le Président dès1983 servit de fondement à l’émergence de l’association de familles France-Alzheimer.

Sa recherche clinique au cours de la période universitaire de sa carrière de gériatre aborda un grand nombre de thématiques: relations malades soignants familles (Inserm), la nuit en gériatrie (Inserm), soif, anorexie , marqueurs de nutrition, risque iatrogène, traumatismes, hospitalisme, vieillissement des travailleurs handicapés, vieillissement des sportifs, psychométrie et normes avec Liliane ISRAEL,  démence et environnement, le vieillard agressé…

 

Rédacteur

Comité de Rédaction de la Revue de Gériatrie,

Co-Fondateur avec Michel PHILIBERT de « Gérontologie » en 1970

Des centaines de communications sous la forme d’articles scientifiques, de livres, d’ouvrages, de films, et l’inspiration et/ou la direction de 80 thèses de médecine.

 

Bâtisseur

L’architecture thérapeutique en gérontologie, le travail avec les bâtisseurs a conduit Robert HUGONOT à inciter à la création de dizaines de MAPAD, devenues aujourd’hui des EHPAD. Il fut le promoteur de la maison des âges à Grenoble, de l’UDIAGE, centre d’information gérontologique départemental, du CESPA devenu CPA dirigé par son élève le Docteur Agnès de GALBERT et ayant produit en 40 ans des dizaines de milliers d’évaluations gérontologiques, passages obligés avant l’institutionnalisation des personnes dépendantes. De très nombreuses organisations lui doivent totalement ou partiellement leur existence comme la Fondation Nationale de Gérontologie qu’il a contribué à créer et qu’il a présidée.

 

Voyageur et missionnaire de la gérontologie

Avec l’Université Internationale Itinérante de Gérontologie  et ses enseignants francophones outremer à la Réunion, aux Antilles, mais également dans les pays d’Amérique latine, Mexique, Argentine (avec Felix NALLIM), Chili, Uruguay, d’Asie avec le Vietnam, le Cambodge, d’Afrique du nord avec la Tunisie l’ont conduit très naturellement à devenir Président d’honneur de l’Association Internationale Francophone de Gériatrie et Gérontologie, AIFGG.

 

Créateur

Robert HUGONOT avait une créativité incessante, des idées à revendre. Pionnier de la gérontologie, il passait là où il n’y a pas de chemin, comme pour la démence, dès 1983.

 

Politique

L’engagement politique  est une démarche naturelle pour un gérontologue, mais un engagement concret, pour une politique locale, et comme un moyen d’action gérontologique. Conseiller municipal de Grenoble chargé des personnes âgées, il découvrit que cette voie est parfois difficile.

 

Défenseur

Avec Anne, son épouse il fonda l’Association PHARES l’une des premières associations de bénévoles hospitaliers en Gériatrie.

Pour défendre l’humain vulnérable, âgé, handicapé, il fonda ALMA en 1995, et dut une fois de plus tout construire avec Françoise BUSBY, à partir de rien ! ALMA se développa ainsi à Grenoble, en Isère, en France, hors de France, en créant d’authentiques réseaux d’écoutants bénévoles s’appuyant sur de l’expertise professionnelle. La recherche incessante de crédits, parfois épuisante et décourageante, lui permit néanmoins de voir émerger des dizaines d’associations territoriales. L’histoire retiendra enfin, que, doyen d’âge il fut quelques minutes le premier président de la CNSA lors de son installation en 2004 par le premier ministre Jean-Pierre RAFFARIN.

 

Homme

Sa famille, ses enfants, dont Laurence gériatre et gérontologue bien connue, ses petits enfants, ses amis fidèles et un accueil légendaire avec Anne, son épouse, dans cette maison de campagne  qu’il aimait tant, en pleine ville de Grenoble, sont indissociables du portrait de Robert HUGONOT

 

Le Professeur Robert HUGONOT est décédé chez lui, trop tôt, parmi les siens selon ses vœux, ce triste 8 janvier 2010.

 

Pr Alain FRANCO.

 

_______________________________________________________________________________________________________

 

 

Communiqué de presse

Le professeur Robert HUGONOT, fondateur d’ALMA France est décédé

Le professeur Robert HUGONOT, fondateur d’ALMA France est décédé Le Pr. Robert HUGONOT, fondateur et Président Honoraire d’ALMA France s’est éteint le 8 janvier à son domicile à Grenoble au détour d’une grave maladie.

Le Pr. HUGONOT avait créé en 1995 la première structure au monde de lutte contre les maltraitances : le réseau ALMA France. Il avait dû bousculer bien des a priori pour démontrer la haute incidence des malveillances et négligences envers les personnes âgées et envers les personnes en situation de handicaps. Il avait encore plus bousculé les idées toutes faites en montrant que des citoyens volontaires et formés pouvaient arriver à briser ce tabou millénaire du silence sur les malveillances et les négligences envers les plus faibles. Il laisse un réseau de proximité d’un millier de bénévoles de toutes disciplines et aux compétences professionnelles multiples, couvrant près de 80 % du territoire Français. Depuis quinze ans ces citoyens volontaires spécifiquement formés écoutent, analysent, conseillent victimes et témoins d’abus, violences et négligences. Chaque année, ils font cesser des milliers de cas de maltraitances. Ce modèle efficace créé par Robert HUGONOT, commence à se voir imité dans des pays voisins.

Auparavant, durant une longue et belle carrière, le Pr. HUGONOT fut toujours un créateur, un innovateur et un fondateur. Pendant sa carrière de médecin et d’enseignant militaire, il fondait l’enseignement universitaire de la médecine Marocaine. Pendant sa carrière hospitalo – universitaire civile, il a fondé à Grenoble, le premier modèle Français d’organisation gérontologique et gériatrique de la Cité : médecin, il fut ainsi un des créateurs de la Gérontologie sociale. Après sa retraite, il a eu l’audace de former le réseau ALMA. Fondateur d’école, il avait de fidèles élèves dans tous les continents.

C’est une grande figure de la médecine et de l’humanisme français qui disparaît.

ALMA France

Télécharger Le Pont d'ALMA - numéro spécial janvier 2010